Posologie et effets bénéfiques

Une cure de sève doit durer idéalement 3 semaines ( 3 litres soit 150 ml par jour le matin a jeun) pour éliminer en profondeur les toxines accumulées. La sève doit être conservée à une température inférieure à 4°C pour retarder la fermentation. La présence de sucres, même en très faibles proportions dans sa composition ,va induire une fermentation de celle-ci dès que la température passe le seuil des 5°C. Lorsque la sève commence à fermenter, elle se trouble par l'apparition de maleate de calcium et de phosphate calcique.

Le corps est pourvu d’émonctoires qui jouent un rôle de filtres épurateurs : foie, intestins, reins, poumons et peau.

Mais en hiver, l’alimentation dénaturée, inadaptée ou excessive, la sédentarité, l’absence de sudation et actuellement, la pollution et le stress, provoqueraient une surcharge de ces émonctoires. Le processus de « nettoyage » s’essoufflerait. S’ensuivraient un « encrassement » et un « ralentissement métabolique », particulièrement perceptibles à la sortie de l’hiver avec, comme premier symptôme, la fatigue souvent ressentie à cette période.

Il faudrait à la fin de l’hiver débarrasser l’organisme de tout ce qui l’encombre, éliminer les graisses épaisses qui retiennent les pesticides, les produits chimiques, les fumées. Il est important d’aider le foie, l’intestin, la vessie, les reins à se purifier.

L'apport des sels minéraux va avoir un effet stimulant et même revitalisant, en particulier pour les sportifs, les personnes âgées ou convalescentes. On prête aussi à la sève de bouleau la propriété d'éliminer certains parasites intestinaux.

La sève de bouleau libère à très faible dose, de l'acide salicylique (aspirine naturel) au niveau de l'intestin.La sève de bouleau n'est pas forcément plus diurétique. Bien des utilisateurs ne voient pas forcement une augmentation du volume urinaire. En revanche, la sève de bouleau peut contribuer à faire perdre un peu de poids pour les personnes en surcharge. C'est un bon complément pour les régimes minceur.

Pour accentuer encore son assimilation, la laisser quelques instants sous la langue, avant de la déguster.

Par voie externe :
Cheveux : en lotion capillaire, la sève de bouleau convient à tout type de cheveux et s’applique sens rinçage. L’action est bénéfique pour les cuirs chevelus à problèmes.

Peau : la sève de bouleau peut être intégrée à la fabrication de cosmétiques sous forme de crèmes apaisantes ou de lotions toniques pour le visage et le décolleté. Elle améliore l’aspect du tissu adipeux, favorise la clarté du teint et l’éclat de la peau. En glaçon sur le visage pour vivifier la peau.
Elle s’avère très utile dans les affections cutanées.

Posologie pour les enfants: de 3 à 6 ans, 1 cuillère à café / de 6 à 8 ans, une cuillère à soupe / de 9 à 12 ans, 2 cuillères à soupe

Contre-indications

La sève de bouleau agit sur l'organisme, comme ses propriétés sont de désintoxiquer, certains effets secondaires peuvent apparaître.

Les effets secondaires sont directement liés à l’état de la personne qui fait la cure. Plus une personne est encombrée, plus son hygiène de vie est mauvaise, plus elle a besoin d’éliminer. Des selles plus abondantes, parfois nauséabondes, des urines plus fréquentes, plus foncées peuvent apparaître durant quelques jours.

Tous les spécialistes de la sève de bouleau sont d’accord pour dire que tout le monde peut en consommer. Mais nous conseillons tout de même aux personnes dialysées et à celles qui sont atteintes de pathologies graves d’en référer à leur médecin.

En conclusion, la sève de bouleau est un ≪ élixir de printemps ≫ dont les effets bénéfiques sont multiples et non encore tous étudiés. Nous l’avons vu, depuis fort longtemps la réputation de cette sève de bouleau montre que la nature à tant à nous offrir, alors continuons à la respecter .